Le rapport sur l’aperçu du marché du travail dévoile des renseignements essentiels sur l’industrie minière canadienne

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE – Ottawa (Ontario), 12 décembre 2019 – L’industrie minière canadienne prévoit embaucher environ 80 000 travailleurs d’ici 2030, selon un nouveau rapport du Conseil des ressources humaines de l’industrie minière (Conseil RHiM). Publié aujourd’hui, le rapport Aperçu sur 10 ans du marché du travail dans l’industrie minière canadienne – Édition 2020 présente le rendement de l’industrie minière au cours des dix dernières années ainsi que des prévisions pour le secteur. Bien que le marché du travail soit généralement volatil et cyclique en raison de la fluctuation des prix des produits de base, les études laissent présager une croissance stable pour le secteur.

« Il ne faut pas sous-estimer l’importance de l’industrie minière pour l’économie canadienne, a affirmé Ryan Montpellier, directeur général du Conseil RHiM. Nous devons nous inspirer des études sur le marché du travail pour composer avec la volatilité de l’industrie et maintenir un bassin durable de travailleurs, tout en nous assurant de tenir compte de l’évolution des compétences, car l’innovation joue un rôle de plus en plus important au sein de l’industrie. »

Le rapport du Conseil RHiM met en lumière les défis que les sociétés minières, les établissements d’enseignement postsecondaire et les autres intervenants de l’industrie doivent connaître pour maintenir leur productivité. Soixante pour cent des besoins liés à l’embauche concerneront le sous-secteur de l’extraction et de la concentration du minerai. On s’attend à ce que ce sous-secteur soit confronté au plus important écart d’embauche avec potentiellement 4 800 postes vacants. La plupart des emplois offerts seront probablement des postes de production et des pénuries d’embauche sont prévues pour les superviseurs, les coordonnateurs et les travailleurs de soutien. Avec les technologies novatrices de plus en plus répandues, les sociétés minières seront davantage besoin de candidats possédant des compétences en ingénierie, en production et dans les métiers professionnels.

Le rapport illustre également les tendances positives de l’industrie minière au cours des cinq dernières années. Les prix de la plupart des produits de base comme le minerai de fer, le cuivre, le zinc et le pétrole brut ont augmenté depuis 2016 et devraient se stabiliser. Le nombre de postes à pourvoir dans l’industrie minière a considérablement augmenté, en passant de 785 postes vacants au quatrième trimestre de 2016 à 2 650 postes vacants au deuxième trimestre de 2019. De plus, l’industrie encourage l’inclusion des Autochtones. Les Autochtones constituent près de 7,5 % des effectifs de l’industrie minière, alors qu’ils ne représentent que 3,9 % de la main-d’œuvre dans toutes les autres industries.

« Le Conseil RHiM est fier de publier cet aperçu et de diffuser ses importantes découvertes, a déclaré Erin Mills, directrice, Recherche en matière de ressources humaines et information du marché du travail. Une bonne partie de notre recherche révèle que les nouvelles technologies, ainsi que les compétences nécessaires à leur intégration et à leur maintien, représentent la prochaine révolution de l’industrie minière. Ces nouvelles conclusions seront approfondies dans le prochain rapport du Conseil RHiM sur l’innovation dans le secteur minier. »

Cliquez ici pour accéder à la version numérique du rapport Aperçu sur 10 ans du marché du travail dans l’industrie minière canadienne – Édition 2020.


– 30 –


À propos du Conseil des ressources humaines de l’industrie minière (Conseil RHiM)

Le Conseil RHiM est la source d’information sur le marché du travail dans l’industrie minière au Canada. Cet organisme sans but lucratif indépendant stimule la collaboration entre les sociétés d’exploitation et d’exploration minière, les syndicats, les sous-traitants, les établissements d’enseignement, les associations minières et les groupes autochtones. Il cherche également à cerner et à relever les défis du secteur canadien des minéraux et des métaux sur le plan des ressources humaines et de la main-d’œuvre.

Pour en savoir plus

William Meyer
Directeur, Marketing et communications
Conseil des ressources humaines de l’industrie minière
613 270-9696, poste 58
wmeyer@mihr.ca