• Directeur de mine

    Profil de carrière

Cliquez sur l'image pour voir un PDF en taille réelle.

Description du poste

  • Entretenir et promouvoir un milieu de travail sécuritaire en tout temps.
  • Diriger l’équipe de gestion des activités minières et gérer l’ensemble du personnel et des ressources de la mine.
  • Concevoir des plans opérationnels pour la mine, en assurer le suivi et faire état des progrès.
  • Proposer des projets de dépense en immobilisations visant l’accroissement de la capacité et l’amélioration des activités.
  • Établir des budgets de production et d’exploitation, contrôler le rendement et les coûts, et produire des rapports.
  • Identifier et anticiper les défis opérationnels, techniques et sécuritaires, prendre les mesures nécessaires pour les prévenir ou les surmonter et viser une amélioration continue.
  • Contribuer à la stratégie de l’entreprise afin d’accentuer sa compétitivité, sa rentabilité et sa croissance.
  • Communiquer avec les communautés locales et les organismes de réglementation afin de veiller à ce que les politiques de l’entreprise soient respectées.
  • Superviser de nouveaux projets (p. ex. l’installation d’un nouvel équipement minier ou l’ouverture d’un nouveau puits de mine).
  • Superviser le recrutement et le développement des surintendants, des surveillants, des superviseurs et des opérateurs, et fournir du soutien, des encouragements, des conseils et de l’encadrement de manière à bâtir une main-d’oeuvre efficace.
  • Gérer les relations avec les syndicats.

Rémunération

Moyenne : 165 500 $

Pourquoi les gens sont-ils attirés par cette carrière?

Les directeurs de mine sont très motivés à l’idée d’accéder à un poste de haute direction et d’effectuer un travail stimulant touchant à de nombreux aspects de la gestion. Ils exercent des responsabilités très importantes et sont bien rémunérés pour leur travail.

À quoi ressemble le travail d’un directeur de mine dans l’industrie minière?

Remarque : les conditions varient en fonction de l’employeur et de la région.

Les directeurs de mine ont leur bureau sur le site minier et passent une partie de leur temps dans la mine. Ils président des rencontres internes et participent à diverses réunions de gestion, dirigent de grandes équipes, contribuent à la gestion de l’entreprise et agissent comme ambassadeurs de l’industrie. en collaborant avec d’autres dirigeants et avec la communauté.

Profil de réussite

  • Délègue certaines tâches pour obtenir des résultats
  • Influence les gens à tous les échelons
  • Prendre des décisions difficiles et communiquer les raisons de ces décisions
  • Surmonte les difficultés et résoud les problèmes avec une attitude positive
  • Assume ses décisions et ses actions
  • Ambitieux, coopératif et doté de l’esprit d’équipe
  • S’intéresse aux grands enjeux commerciaux du secteur
  • Comprend et respects les lois, les règlements et les procédures relatifs à la sécurité, l’emploi et la protection de l’environnement
  • Maintient des relations de travail cordiales avec les syndicats
  • Expérience en leadership opérationnel
  • Organisé et doté d’un esprit critique
  • Entregent et grandes compétences en communication
  • Solides compétences en informatique et en gestion des risques
  • Capacité à travailler sous pression

Exigences de base pour l'emploi

Remarque : cette liste présente les exigences requises au moment de l’embauche.

Elles ne tiennent pas compte de la formation en milieu de travail offerte aux nouveaux employés.

Exigences essentielles

  • Diplôme d’études postsecondaires en génie ou dans le domaine de l’industrie minière
  • Expérience et connaissances dans le secteur minier
  • Minimum de cinq ans d’expérience dans un poste de direction, y compris dans les activités d’exploitation
  • Maîtrise des logiciels de traitement de texte, de chiffrier électronique, de courriel et de présentation
  • Disposé à se soumettre à un examen médical
  • Disposé à se soumettre à un test de dépistage des drogues
  • Aptitude à la direction dans un milieu de travail diversifié
  • Maîtrise de la langue de travail

Exigence régionale

  • Bilinguisme anglais-français (Québec et Nouveau-Brunswick)

Atouts

  • Diplôme d’études postsecondaires en commerce ou en gestion, ou maîtrise dans un domaine pertinent
  • Disposé à déménager
  • Autres langues