• Biologiste de l'environnement

    Profil de carrière

Cliquez sur l'image pour voir un PDF en taille réelle.

Description du poste

  • Planifier, diriger et surveiller des projets environnementaux pour assurer l’exploitation de la mine, conformément aux exigences réglementaires fédérales et provinciales et aux lois et directives sur la protection de l’environnement.
  • Mettre en oeuvre de nouvelles technologies et de nouveaux processus pour garantir des activités minières durables et respectueuses de l’environnement.
  • Diriger et gérer les évaluations environnementales pour protéger la nappe d’eau souterraine, les pêches, la faune et les autres ressources naturelles.
  • Mener des enquêtes, réaliser des études sur le terrain et surveiller les activités minières ayant une incidence sur l’eau, la flore et la faune.
  • Préparer, organiser et mener des études écologiques et des enquêtes sur le terrain, y compris en ce qui concerne la délimitation des milieux humides, l’évaluation des habitats et les plantes indigènes.
  • Colliger, préparer et analyser des prélèvements d’eau, de terre, de végétaux et d’animaux.
  • Tirer parti des outils scientifiques, des techniques statistiques et des technologies informatiques pour amasser, analyser et étudier les données.
  • Rédiger des rapports d’évaluation environnementale et de conformité ainsi que la correspondance technique à l’intention des intervenants internes et des autorités réglementaires.
  • Superviser les techniciens, les équipes sur le terrain et les autres biologistes; collaborer avec des équipes interdisciplinaires.
  • Offrir un soutien technique aux directeurs de projet sur les pratiques de gestion des sites contaminés en ce qui a trait aux tâches d’évaluation des dommages causés aux ressources naturelles et du risque pour la santé écologique et humaine qui en découle.

Rémunération

Moyenne : 91 400 $

Possibilités d’emploi

Possibilités d’emploi dans le secteur minier: 2

Transférabilité de ces compétences: 5

Pourquoi les gens sont-ils attirés par cette carrière?

Les biologistes de l’environnement s’intéressent de très près à la durabilité environnementale. Ils aiment mener des études scientifiques et se réjouissent à l’idée d’être envoyés sur le terrain et de travailler à l’extérieur. Ils se passionnent pour la recherche, l’analyse des données et la rédaction de rapports techniques. Ils aiment appuyer les sociétés minières dans la gérance de l’environnement.

À quoi ressemble le travail d’un biologiste de l’environnement dans l’industrie minière?

Remarque : les conditions varient en fonction de l’employeur et de la région.

Les biologistes de l’environnement travaillent dans un bureau ou un laboratoire sur le site minier ou à proximité de celui-ci. Ils passent beaucoup de temps à mener des enquêtes et des travaux sur le terrain, et peuvent être appelés à parcourir de longues distances pour recueillir des échantillons. Les travaux sur le terrain sont menés dans diverses conditions, au milieu d’étendues d’eau et peuvent impliquer la manipulation de substances et d’organismes toxiques ou dangereux.

Profil de réussite

  • Mène des analyses statistiques
  • Travaille seul et au sein d’une équipe multidisciplinaire
  • Capacité à s’adapter, esprit d’analyse, attitude professionnelle, rigueur, minutie et sens de l’organisation
  • Comprend et respecter les procédures, les lois et les règlements relatifs à l’environnement
  • Possède de grandes compétences en communication, en rédaction, en informatique et en pensée critique
  • Valorise de la sécurité, de la santé et d’un milieu de travail positif

Exigences de base pour l'emploi

Remarque : cette liste présente les exigences requises au moment de l’embauche.

Elles ne tiennent pas compte de la formation en milieu de travail offerte aux nouveaux

Exigences essentielles

  • Baccalauréat en science de l’environnement
  • Six à huit ans d’expérience dans le domaine de l’évaluation environnementale et expérienceen consultation dans l’industrie minière ou dans un secteur semblable, ou dans des projets hydroélectriques de petite ou de grande envergure
  • Expérience pratique en matière d’évaluation environnementale, d’études d’impact, d’examen sur le terrain des espèces menacées ou de projet de délimitation de milieux humides
  • Connaissance des logiciels statistiques et analytiques propres à l’industrie
  • Connaissance et expérience des règles fédérales, provinciales et régionales en matière de santé et sécurité et des lois, réglementations, procédures de productions de rapport et directives environnementales qui s’appliquent à l’industrie minière
  • Permis de conduire de classe 5 en vigueur
  • Capacité et volonté de mener des travaux sur le terrain dans diverses conditions ambiantes et en terrain accidenté, en plus de voyager la nuit de temps à autre
  • Endurance physique pour le travail sur le terrain
  • Doit se soumettre à un examen médical et à un test de dépistage des drogues
  • Maîtrise de la langue de travail

Exigences régionales

  • Admissibilité à l’inscription au titre de biologiste junior (biologist in training)
  • Permis d’exercice

Exigence optionnelle

  • Maîtrise en sciences, de préférence en sciences biologiques ou un domaine connexe comme les sciences de l’environnement, les sciences naturelles, l’hydrologie, l’écologie ou la botanique

Atouts

  • Expérience particulière en évaluation environnementale
  • Disposé à déménager
  • Autres langues